Il y a trois points capitaux de la pratique Zen qui s’appliquent aussi à de nombreux autres domaines :
Une foi profondément enracinée ;
Un grand fardeau de doutes ;
Une ténacité féroce concernant l’objectif.
La foi profondément enracinée se produit par la confiance que l’on a en son maître et en la tradition qu’il représente. C’est aussi croire au potentiel sans limites qui réside au fond de chacun de nous.
– Bien qu’à première vue, on pourrait croire qu’un grand fardeau de doutes soit à l’exact opposé d’une foi profondément enracinée. Il faut le comprendre dans ce sens : il s’agit, d’une part, de demeurer à chaque instant conscient de notre propre insuffisance de vision intérieure et, d’autre part, de nourrir en nous-même une profonde méfiance du “Je.”
Une ténacité féroce concernant l’objectif, c’est garder un grand courage pour continuer à pratiquer quels que soient les obstacles. En l’absence de ces trois points capitaux, Rien ne peut s’accomplir*.

* Hakuin Ekaku (1689-1769) cité par Soko Morinaga (1925-1995) 365 jours zen

By Comments off , , juin 2, 2020